accueil
Accueil

CONSTRUCTION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE – HAUTEVILLE (73)


Provenant d’une ancienne propriété agricole, légèrement en contrebas de la route, le terrain présente une pente générale d’environ 9% orientée Nord-Est avec une vue magnifique sur le hameau ancien d’où émerge le clocher de l’église et les montagnes en fond.

La maison est en forme de T, la jambe du T recevant le garage au-dessus duquel se trouvent des combles aménagés en chambre d’hôtes avec un accès indépendant ainsi qu’une liaison intérieure avec la maison principale. La tête du T est réservée à l’habitation sur deux niveaux permettant de profiter de la vue sur le hameau ancien. Sous l’habitation, un sous-sol accessible du fait de la pente du terrain est desservi par un chemin secondaire à l’arrière du bâtiment.

Une toiture à deux pans couvre chaque volume avec un faîtage dans le sens de la plus grande longueur. Un houteau ouvre la toiture sur la vue au Nord-Est, permettant de profiter de la vue.

Des balcons et terrasse viennent ceinturer le bâtiment d’habitation rappelant les balcons des vieilles fermes servant de séchoir mais aussi pour couper la hauteur due à la pente du terrain.

Les propriétaires souhaitaient une maison bioclimatique. La vue à privilégier étant au nord, il a fallu trouver une conception qui permette de capter les calories et le soleil au sud sud-est tout en profitant des magnifiques paysages à l’opposé.

Pour maintenir une hygrométrie homogène, le choix des matériaux s’est porté sur la brique monomur de 42cm d’épaisseur pour l’habitation, la structure bois a été utilisée pour l’aile recevant le garage, l’atelier, la buanderie et les chambres d’hôtes à l’étage. L’isolation des toitures et de la structure bois a été traitée en laine de bois.

Une verrière a été insérée entre la partie habitation et la partie annexe. Elle sert d’espace tampon, capteur de calorie et de sas d’entrée à la maison. Une passerelle traverse la véranda, lien intérieur entre l’habitation et les chambres d’hôtes qui peuvent être utilisées ponctuellement par la famille.

C’est au final, une maison très agréable à vivre, le regard n’est arrêté par rien, la circulation très fluide et traversante. Le rapport dedans / dehors est discret, on profite des vues de n’importe quel endroit, on profite pleinement de la nature tout en étant à l’intérieur dans la véranda. Cette maison est baignée de lumière.


Principe énergétique : maison BBC Bioclimatique avec une serre Passive :

Le  principe des maisons bioclimatiques savoyardes est assez simple et maîtrisé depuis plusieurs siècles. Il consiste à utiliser les ressources énergétiques naturelles présentes et à se protéger contre éléments néfastes.

Pour cette maison 3 aspects ont été abordés. Il y a l’isolation, la valorisation des apports solaires passifs et le process énergétique.

Le bois étant une ressource énergétique très disponible localement et ayant un bilan carbone neutre, c’est cette énergie qui été retenue pour le projet.  


La production de l’eau chaude sanitaire ainsi que les besoins en chauffage sont assurés par une chaudière bois granulés OKOFEN d’une puissance de 15 kW. La faible puissance installée (compte tenu du volume à  chauffer) tient compte des apports solaires de la serre. Afin d’accroitre l’efficacité énergétique et d’optimiser le confort thermique, un plancher chauffant au rez de chaussée permet de couvrir les besoins de la maison. Une VMC double flux participe aussi au chauffage.

En effet, en hiver, on extrait les calories de la serre (air qui est aussi vicié à cause des plantes), pour chauffer l’étage (via un échangeur).

En été c’est tout l’inverse, la VMC double flux permet un free-cooling de la maison. Grâce à un BY-PASS présent dans la machine on peut réduire les phénomènes de surchauffe de ce type d’habitation. Les calories ne passent plus par l’échangeur ! Elles sont directement rejetées à l’extérieur de la maison. Durant la nuit, la VMC viendra souffler de l’air plus frais dans la maison, C’est le free-cooling. Cette solution est associée au « principe de la cheminée »* de la serre.

En conclusion, ce process simple, sobre et efficace est un compromis entre efficacité énergétique et confort de vie.


JULIEN THUAL – ENTREPRISE BESTENTI

 

* « principe de la cheminée » : le principe de la cheminée se base sur l’effet venturi. On crée un courant d’air grâce à 2 ouvertures (l’une en partie haute et l’autre en partie basse). De ce fait, l’air chaud monte et s’échappe par l’ouverture haute et de l’air plus frais rentre en partie basse permettant ainsi de décharger la serre.

  

ACCUEIL